<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=337473&amp;fmt=gif">
Lisa | 9 janvier 2018

Un stage photocopie ? Non, un stage machine à café de bureau !

Bonjour, je m’appelle Lisa et je suis actuellement en deuxième année de BTS Assistant de manager. Dans le cadre de mes études, j'ai l'opportunité de réaliser des périodes de stage qui me permettront de développer des compétences et d’avoir une vision concrète du monde de l’entreprise. Pour ce faire, je me suis intéressée à la société MisterBean, spécialiste du café en grain.

Pourquoi pas... MisterBean ?

Au cours d’une précédente formation, j’avais déjà effectué une semaine dans une entreprise spécialisée dans le café. Plus précisément dans les machines à café professionnelles, nommée Jura. C’était un stage d’observation, cependant l’activité me paraissait riche de contenu. Quand je me suis renseignée sur MisterBean, le métier d’artisan torréfacteur a suscité mon intérêt et ayant déjà pratiqué différents stages dans divers domaines, je me suis dis que ce serait intéressant d’acquérir des connaissances dans un domaine qui m’étais alors inconnu.

machine-cafe-bureau-lisa.jpegLisa, super stagiaire chez MisterBean

Un milieu inconnu

Lorsque je suis arrivée, non seulement je n’avais aucune connaissance du milieu d’artisan torréfacteur mais surtout je n’aimais pas le café ! Comme pour la plupart des personnes, ce qui me dérange réellement dans cette boisson c’est l’amertume. Au cours de ma période de stage chez MisterBean j’ai pu découvrir différentes méthodes de préparations de café mais aussi différents arômes et saveurs. Ces découvertes m’ont permis d’avoir moins d’a priori et un avis positif, opposé à celui que j’avais avant d’arriver dans l’entreprise. Au fur et à mesure j’ai appris à aimer le café, trouver des notes aromatiques que je ne pensais pas apprécier comme : l’acidité. On m’a expliqué les techniques et facteurs de dégustation mais aussi que les goûts sont perçus de manière différente pour chaque palais. Le terme d’artisan torréfacteur comprend énormément d’éléments et de critères. C’est un secteur dans lequel il faut être passionné, croire en ce que l’on fait, convaincre avec pertinence que le projet mené est réfléchi et abouti. J’ai appris qu’il fallait avoir l’esprit d’entreprenariat, de persévérance, se fixer des objectifs et mettre tous les moyens en œuvre possibles pour les atteindre.

Un stage polyvalent

Les journées ne se ressemblent pas toujours chez MisterBean. J’ai effectué des tâches diverses et variées en passant de la gestion de commandes au nettoyage de machines à café du SAV. Lors des premiers jours de ma période de stage, j’ai pu voir les missions réalisées par les collaborateurs mais aussi les missions spécifiques et les priorités des services. On m’a transmis de la documentation sur l’origine, la production, la dégustation et la torréfaction du café. J’ai assisté à la procédure à suivre pour effectuer une V60. J’ai pu découvrir les rendez-vous dégustation : aller à la rencontre du client, promouvoir des produits qualitatifs, favoriser la convivialité et l’échange. Pour le côté administratif : gérer les commandes, réceptionner les appels téléphoniques et classer les documents comptables.

Cette expérience a été enrichissante. Elle m’a permis de découvrir et d’apprendre énormément d’éléments sur le café.

Pour tous les non-consommateurs, ça vous tente ?

Machine à Café de Bureau en essai Gratuit et sans Engagement

Lisa
9 janvier 2018
Partagez :

Envie d’essayer notre café en grain ?

New call-to-action